Pour Onfray, c'est la fin de notre civilisation : "Nous n'avons plus d'idéal"

FRANCE 3

Michel Onfray, qui publie Décadence chez Flammarion, est l'invité du Grand Soir 3 ce mercredi 18 janvier.

Michel Onfray décrit dans son livre Décadence la fin de la civilisation occidentale qui est née avec le christianisme. "C'est pas mal d'avoir duré 2 000 ans", commente-t-il ce mardi dans le Grand Soir 3.

Le philosophe se dit ni attristé ni inquiet : "Je donne des arguments pour que chacun sache sans que pour autant on puisse dire si c'est une catastrophe ou si c'est drôlement bien".

Pour lui, "le début de la décadence est la découverte en 1417 d'un manuscrit de Lucrèce, un philosophe atomiste et matérialiste. C'est une bombe à fragmentation qui explose régulièrement au fil des époques".

Il ne votera plus

"Nous n'avons plus d'idéal", diagnostique Michel Onfray. "Il n'y a pas un Français aujourd'hui prêt à mourir pour la liberté, la fraternité, l'égalité, la laïcité ou le féminisme. Mais il y a une minorité agissante dans l'islam prête à mourir pour ses idées".

"Plus que jamais", il ne votera pas à la présidentielle. Il explique : "Il faut arrêter avec l'homme providentiel et on a le choix entre des gens qui ont expérimenté le pouvoir dans les cinq dernières années et des gens qui, il y a cinq ans, ont eu le pouvoir pendant cinq ans. Tous les gens qui se présentent ont eu le pouvoir pendant dix ans et nous disent : y-a-qu'à, il faudrait, on devrait. Ils avaient qu'à le faire quand ils étaient au pouvoir. Je n'y crois plus".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne