Mossoul : des frappes meurtrières

FRANCE 3

En Irak, la très meurtrière bataille de Mossoul. La coalition internationale poursuit son offensive pour libérer cette ville du nord du pays. Elle est toujours aux mains de l'organisation État islamique.

Les blindés de l'armée irakienne ont pénétré il y a quelques jours dans ce village au sud de Mossoul à 20 minutes seulement de la ligne de front. Les jihadistes de l'État islamique l'ont abandonné et dans leur fuite, ils ont emmené sous la contrainte de nombreux habitants. Ces villageois pris en charge témoignent de l'atrocité de l'État islamique.

Plus de 10 000 personnes auraient fui

Les jihadistes organisent leur repli en utilisant les populations. Selon les Nations-Unis, ils ont massacré au moins 232 personnes, militaires irakiens et civils et enlevé 8 000 familles dans des villages situés aux environs de Mossoul. "La stratégie lâche du groupe État islamique est de se servir de ces otages pour faire échouer les opérations militaires contre ces positions", explique la porte-parole du Haut-Commissaire aux droits de l'Homme de l'ONU. Les Nations-Unis craignent également que l'État islamique fasse usage d'armes chimiques. Plus de 10 000 personnes auraient fui les zones de combats.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne