Les forces spéciales américaines tuent un leader de l'Etat islamique en Syrie

Un combattant du groupe Etat islamique dans les rues de Raqqa (Syrie), le 29 juin 2014.
Un combattant du groupe Etat islamique dans les rues de Raqqa (Syrie), le 29 juin 2014. (REUTERS)

Le Pentagone annonce la mort d'Abou Sayyaf au cours d'une opération commando dans l'Est de la Syrie. L'homme était impliqué dans des opérations militaires des jihadistes de l'Etat islamique, a précisé le secrétaire américain à la Défense.

Le secrétaire américain à la Défense, Ashton Carter, a confirmé, samedi 16 mai, qu'un haut responsable du groupe jihadiste Etat islamique a été abattu au cours d'une opération menée par les forces spéciales américaines dans l'Est de la Syrie. Selon CNN (en anglais), qui a révélé l'information, le commando a été acheminé par hélicoptère dans a région.

Abou Sayyaf a été impliqué dans des opérations militaires des jihadistes de l'Etat islamique et a aussi contribué à diriger ses opérations pétrolières, gazières et financières, a précisé Ashton Carter.

Sa femme capturée

Son épouse a été capturée et se trouve désormais en Irak sous la garde de soldats américains, a indiqué pour sa part la Maison blanche, précisant que l'opération s'était déroulée sur ordre du président Barack Obama. Le Pentagone la soupçonne d'avoir joué un "rôle important dans les activités terroristes" du groupe Etat islamique.

Vous êtes à nouveau en ligne