Les forces irakiennes lancent l'assaut contre l'Etat islamique à Falloujah

Un véhicule des forces irakiennes engagé dans l\'opération pour reprendre Falloujah, le 28 mai 2016.
Un véhicule des forces irakiennes engagé dans l'opération pour reprendre Falloujah, le 28 mai 2016. (AHMAD AL-RUBAYE / AFP)

La ville, située à une cinquantaine de kilomètres de Bagdad, est tenue depuis près de deux ans et demi par les jihadistes de l'Etat islamique.

La bataille s'annonce très dure. Les forces d'élite irakiennes sont entrées, lundi 30 mai au matin, dans la ville de Falloujah pour chasser le groupe Etat islamique de ce bastion jihadiste situé à seulement 50 km à l'ouest de Bagdad. "Nous avons donné tôt ce matin l'assaut à Falloujah", a rapporté Sabah Al-Nomane, un porte-parole des forces d'élite du contre-terrorisme.

Une unité de l'armée cherche actuellement à ouvrir une brèche et à s'introduire à l'intérieur de la ville assiégée, qui est depuis près de deux ans et demi aux mains des jihadistes. Des explosions et des tirs ont retenti en provenance du quartier de Naimiya, dans le sud de Falloujah.

Première ville à passer sous le joug de l'Etat islamique

L'armée irakienne, soutenue par des miliciens chiites, a lancé le 23 mai son opération de reconquête de Falloujah tout d'abord en resserrant son étau autour de la ville, puis, désormais, en passant à l'offensive.

En janvier 2014, Falloujah est devenue la première ville irakienne à tomber sous le contrôle des jihadistes, six mois avant qu'ils ne proclament l'avènement d'un califat sur les territoires conquis à la faveur d'une offensive éclair dans le nord et l'ouest de l'Irak ainsi qu'en Syrie.