Le groupe Etat islamique dit vouloir lancer une "nouvelle phase" en ciblant Israël

A Mossoul, en Irak, des soldats américains et irakiens arborent un drapeau pris à l\'Etat islamistes après des combats, le 2 juillet 2017.
A Mossoul, en Irak, des soldats américains et irakiens arborent un drapeau pris à l'Etat islamistes après des combats, le 2 juillet 2017. (LAURENCE GEAI / SIPA)

"Dans les prochains jours, si Dieu le veut, vous verrez (...) ce qui vous fera oublier les horreurs" du passé, a déclaré le nouveau chef de l'EI, Abou Ibrahim Al-Hachemi Al-Qourachi, en allusion à une éventuelle attaque.

L'Etat islamique menace nommément les juifs. Le groupe islamiste a affirmé, lundi 27 janvier, dans un message audio, vouloir lancer une "nouvelle phase" de son "jihad", en ciblant spécifiquement Israël

Cet appel est lancé alors que le président américain, Donald Trump, reçoit lundi son "ami" Benyamin Nétanyahou avant de présenter un plan de paix régional jugé "historique" par Israël, mais rejeté par avance avec force par les Palestiniens.

"Rendre ce qu'ils ont volé aux musulmans"

Le nouveau chef de l'EI, Abou Ibrahim Al-Hachemi Al-Qourachi, est "déterminé" à entamer une "nouvelle phase qui n'est autre que de combattre les juifs et de rendre ce qu'ils ont volé aux musulmans", a affirmé le porte-parole de l'EI, Abou Hamza El-Qourachi, dans ce message d'une durée de 37 minutes diffusé sur l'application Telegram. "Les yeux des soldats du califat, où qu'ils se trouvent, sont toujours [rivés] sur Jérusalem", a ajouté le porte-parole de l'EI.

Dans les prochains jours, si Dieu le veut, vous verrez (...) ce qui vous fera oublier les horreurs.Abou Hamza El-Qourachi, porte-parole de l'Etat islamique

Le message n'a pu être immédiatement authentifié mais l'enregistrement a été diffusé sur les organes de propagande habituels du groupe sur les réseaux sociaux.

Vous êtes à nouveau en ligne