La Turquie passe à l'offensive contre l'État islamique

FRANCE 3

La Turquie est entrée ce vendredi 24 juillet en guerre contre les jihadistes.

Ce vendredi 24 juillet, la Turquie a pour la première fois mené des frappes aériennes en Syrie. Au moins neuf combattants de l'État islamique ont été tués.

Quelques heures plus tard, les forces de sécurité ont procédé à des interpellations de militants islamistes et de séparatistes kurdes. Près de 5 000 policiers ont pris part à ces opérations menées à Istanbul et dans les principales villes du pays. Près de 300 personnes ont été arrêtées.

Une première

C'est la première fois que la Turquie s'en prend ouvertement au groupe Etat islamique, et ce n'est qu'une première étape, a prévenu le président Erdogan qui a eu un entretien téléphonique avec Barack Obama. "Nous allons prendre toutes les précautions nécessaires pour la sécurité et la paix de notre nation. Ça a commencé la nuit dernière, et ça va continuer dans la même voie", a déclaré le chef d'État turc.

Preuve de ce nouvel état d'esprit, Ankara autorise les avions américains à décoller de la base d'Incirlik pour aller bombarder des cibles en Syrie et en Irak.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne