L'Etat islamique affirme avoir décapité l'otage croate en Egypte

Tomislav Salopek avait été kidnappé il y a trois semaines par l\'organisation Etat islamique. 
Tomislav Salopek avait été kidnappé il y a trois semaines par l'organisation Etat islamique.  (CAPTURE D'ECRAN FACEBOOK)

Il s'agissait du premier étranger kidnappé et menacé de mort par la branche égyptienne du groupe jihadiste.

Tomislav Salopek avait été kidnappé il y a trois semaines. L'organisation Etat islamique affirme, mercredi 12 août, avoir décapité ce Croate, enlevé en Egypte, publiant ce qu'elle présente comme une photo de son cadavre sur des comptes Twitter jihadistes.

Kidnappé à quelques jours de son retour

Âgé de 31 ans, Tomislav Salopek a été enlevé le 22 juillet par des inconnus armés sur une route à 22 km au sud-ouest du Caire. Il travaillait depuis quelques mois pour une société française, filiale de la Compagnie générale de géophysique (CGG), en tant qu'analyste sismique. "C'était son dernier jour de travail pour la société française, racontait son père il y a quelques jours. Il s'apprêtait à rentrer à la maison le lendemain."

L'otage est apparu dans une vidéo mise en ligne mercredi 5 août. Agenouillé aux pieds d'un homme cagoulé tenant un couteau, il expliquait qu'il serait exécuté dans 48 heures si le gouvernement égyptien ne libérait pas "des femmes musulmanes" emprisonnées dans le pays.

"Ce que nous voyons à l'air horrible"

Les autorités croates ont réagi avec prudence. Le Premier ministre du pays Zoran Milanovic a indiqué ne pas être en mesure de confirmer à "100%" la mort de son compatriote. L'authentification des images diffusées par l'Etat islamique devrait prendre du temps. "Je ne sais pas si nous pourrons le faire dans les prochains jours, mais ce que nous voyons (...) a l'air horrible", a-t-il ajouté.

Vous êtes à nouveau en ligne