L'armée syrienne affirme avoir repris la totalité de la cité antique de Palmyre aux jihadistes de l'Etat islamique

Des soldats syriens à Palmyre (Syrie), le 24 mars 2016.
Des soldats syriens à Palmyre (Syrie), le 24 mars 2016. (AFP)

Le groupe terroriste avait pris le contrôle de cette ville il y a près d'un an.

L'armée syrienne affirme avoir repris la totalité de la cité antique de Palmyre aux jihadistes de l'Etat islamique, dimanche 27 mars. Le groupe terroriste avait pris le contrôle de cette ville ducentre de la Syrie il y a près d'un an. "Après de violents combats nocturnes, l'armée contrôle entièrement la ville de Palmyre, y compris le site antique et la partie résidentielle, a précisé une source militaire à l'Agence France-Presse. [Les jihadistes] se sont retirés."

L'armée désarme des dizaines de bombes laissées par l'EI

Les combattants de l'Etat islamique se sont repliés vers leurs fiefs dans le nord et l'est de la Syrie. "Les unités d'ingénierie de l'armée sont en train de désamorcer des dizaines de bombes et de mines à l'intérieur de la cité antique", a précisé cette source militaire.

L'armée syrienne avait lancé le 7 mars une vaste offensive pour reprendre Palmyre, avec l'appui de l'aviation russe. Le groupe Etat islamique, qui s'était emparé de la ville en mai 2015, a détruit une partie des ruines antiques classées au patrimoine mondial de l'Unesco.