L'armée libanaise annonce l'arrestation d'une épouse et d'un fils du chef de l'Etat islamique

Le chef de l\'Etat islamique, Abou Bakr Al-Baghdadi, à Mossoul (Irak), dans une vidéo mise en ligne le 5 juillet 2014.
Le chef de l'Etat islamique, Abou Bakr Al-Baghdadi, à Mossoul (Irak), dans une vidéo mise en ligne le 5 juillet 2014. (AL-FURQAN MEDIA / AFP)

Cette interpellation a eu lieu à un poste-frontière avec la Syrie.

Si elle est confirmée, cette arrestation serait un coup direct et personnel porté au chef du groupe Etat islamique en Irak. L'armée libanaise annonce en effet avoir interpellé ces derniers jours, à un poste-frontière avec la Syrie, l'une des femmes d'Abou Bakr Al-Baghdadi, ainsi que l'un de ses fils. C'est ce qu'ont déclaré à Reuters, mardi 2 décembre, des responsables de la sécurité libanaise.

Une opération menée avec des "services étrangers"

Ils n'ont pas précisé le nom et la nationalité de cette femme. Le journal libanais As Safir rapporte, quant à lui, que l'armée l'a arrêtée en coordination avec des "services de renseignements étrangers"

Abou Bakr Al-Baghdadi, qui s'est autoproclamé en juin 2014 calife des musulmans dans le monde, a pris depuis 2010 la direction des jihadistes qui contrôlent de vastes pans de territoires en Irak et en Syrie.

Vous êtes à nouveau en ligne