Kaboul : attentat kamikaze revendiqué par le groupe État islamique

France 2

Le groupe État islamique a revendiqué l'attentat commis ce matin, samedi 23 juillet, en Afghanistan, lors d'une manifestation pacifique dans les rues de Kaboul. Le bilan est d'au moins 80 morts et plus de 200 blessés. 

La bombe vient d'exploser dans ce quartier populaire de Kaboul, capitale de l'Afghanistan. Un kamikaze, au moins, a déclenché sa ceinture piégée. L'attentat est revendiqué quelques heures plus tard par le groupe État islamique. "Les gens autour de moi couraient et hurlaient, j'ai vu tellement de gens se faire tuer. Ils étaient tous couverts de sang", raconte cette femme.

Une manifestation chiite ciblée

La cible des terroristes : cette manifestation filmée quelques minutes plus tôt. Dans les rues de Kaboul, des milliers d'hommes et de femmes étaient venus manifester pour réclamer une ligne à haute tension dans leur région, au centre du pays. La plupart des manifestants étaient chiites, un courant de l'islam que le groupe État islamique considère comme ennemi. Le bilan, plus de 80 morts et 230 blessés, en fait un des attentats les plus meurtriers qu'ait connu l'Afghanistan.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne