Irak : le chef de l'Etat islamique, Abou Bakr Al-Baghdadi, appelle ses troupes à "tenir" Mossoul

FRANCE 3

Cette nuit du mercredi 2 au jeudi 3 novembre, Abou Bakr Al-Baghdadi, est sorti de son silence. Dans un message audio, il exhorte ses troupes à lutter et défendre Mossoul alors que les forces spéciales irakiennes ont pénétré dans la ville.

Cette nuit du mercredi 2 novembre, Abou Bakr Al-Baghdadi, est sorti de son silence. Dans un message audio, il a exhorté ses troupes à lutter et défendre Mossoul alors que les forces spéciales irakiennes ont pénétré dans la ville. À quelques kilomètres de Mossoul en Irak, les forces spéciales irakiennes et des militaires américains nettoient la zone. "Ici, pas de réaction officielle au discours d'Abou Bakr Al-Baghdadi, le chef de Daech, dont on ignore toujours s'il se trouve à Mossoul. Il était muet depuis plus d'un an", explique Hugues Huet, envoyé spécial en Irak.

Mossoul est vital pour Al-Baghdadi 

Autant dire que le message qu'il a adressé à ses troupes est très important au moment même où les militaires irakiens entrent dans Mossoul. "Le message adressé au jihadistes est le suivant : 'tenir ses positions dans l'honneur est mille fois plus aisé que de se retirer dans la honte'. Je rappelle que Mossoul est vital pour Al-Baghdadi puisque c'est dans cette ville qu'il avait proclamé l'établissement d'un califat État islamique il y a un peu plus de deux ans", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne