Irak : l'armée nationale irakienne sur le point de reprendre la ville de Ramadi

France 2

L'enjeu est majeur dans cette région. Le site est stratégique : il est situé à une centaine de kilomètres seulement de Bagdad.

Sur le toit des maisons de la ville de Ramadi, les snipers de l'armée irakienne. Dans leur ligne de mire, les combattants du groupe Etat islamique. Les combats sont extrêmement violents. Chaque jour, les soldats irakiens progressent d'une dizaine de mètres et assoient leur position dans la ville.

Perte de plusieurs territoires 

Située entre l'Irak et la Syrie, la ville de Ramadi est avec Palmyre, l'une des batailles les plus emblématiques de 2015 pour Daech. L'avancée de l'armée irakienne est loin d'être facile, plus les jours passent, plus ils rencontrent de la résistance de la part des combattants du groupe Etat islamique : des snipers embusqués, des maisons entières piégées, des attaques suicides, des civils utilisés comme boucliers humains.
Si le groupe Etat islamique perd cette ville, il s'agira d'un nouveau revers. Selon des experts militaires anglais, Daech aurait déjà perdu ces derniers mois 14% des territoires qu'il contrôlait en Irak et en Syrie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne