Irak : l'armée a fait son entrée dans Mossoul

France 3

L'offensive contre l'organisation État islamique se complique, avec des combats de plus en plus violents. Dans leur fuite, les jihadistes multiplient exécutions et prises d'otages.

Les combattants se trouvent dans les faubourgs de Mossoul, en Irak. Après deux semaines d'offensive, le chef des unités d'élite irakiennes est fier d'annoncer la prise du siège de la télévision, un bâtiment hautement symbolique. "Cela veut dire que nous sommes entrés dans la ville", se félicite le major général Sami al-Alridi.

3 000 jihadistes encore présents à Mossoul ?

L'avancée depuis la bordure située à l'est jusqu'au cœur historique de Mossoul constitue la phase la plus tendue de la bataille. En effet, 3 000 jihadistes seraient encore embusqués dans la ville, au-delà des ponts minés qui traversent le fleuve. La progression est incertaine, à l'image de cette unité qui pense contrôler une zone de la périphérie, avant de subir les feux nourris de l'État islamique, sans savoir où riposter. Quant aux habitants, ils prennent la fuite à pied, un simple drapeau blanc à la main pour se protéger. 17 000 personnes ont déjà quitté la deuxième ville d’Irak.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne