Irak : Daech résiste farouchement à Mossoul

France 2

La bataille de Mossoul se poursuit en Irak. Quatre semaines après le début de l'offensive, les combattants de Daech opposent une forte résistance.

Face à la difficulté de progresser dans Mossoul, l'état-major de l'armée irakienne est soucieux que ses troupes gardent le moral. L'un de ses généraux a affirmé qu'aucune armée au monde ne pourrait mener la guerre actuellement en cours dans Mossoul. Très clairement, c'est une façon de temporiser, de dire que la chute de la ville n'est ni pour demain ni pour la semaine prochaine, estime Arnaud Conte, l'envoyé spécial en Irak de France 2. La résistance des jihadistes, qui ont eu le temps de se préparer, est acharnée.

L'armée a perdu du terrain

Ils multiplient les attaques kamikazes et les embuscades contre les unités d'élite de l'armée irakienne. À tel point qu'elles ont dû reculer à plusieurs reprises ce week-end pour reprendre des forces et peut-être pour échafauder une autre stratégie. Les jihadistes de Daech l'ont démontré : ils n'abandonneront pas de sitôt la deuxième ville du pays, là où l'État islamique a été autoproclamé avant de s'étendre en Syrie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne