VIDEO. Irak : le Quai d'Orsay embarrassé après la condamnation à mort de Français qui avaient rejoint l'Etat islamique

FRANCE 3

Sept Français sont condamnés à la peine de mort en Irak pour avoir rejoint le groupe terroriste Etat islamique.

Une situation embarrassante pour le gouvernement français. Au total, sept Français ont été condamnés à mort en Irak pour avoir rejoint les rangs du groupe terroriste Etat islamique. Le ministre des Affaires étrangères doit faire face à deux principes contradictoires. D'un côté, le gouvernement affirme depuis plusieurs mois que les ressortissants français doivent être jugés et purger leur peine sur place.

La France farouchement opposée à la peine de mort

De l'autre, la France reste opposée à la peine de mort. "Pour éviter la pendaison à ces Français et tenter de commuer leur peine en réclusion à perpétuité, le Quai d'Orsay multiplie les démarches auprès de l'Irak", précise la journaliste Sophie Neumayer depuis Paris. Le droit irakien prévoit un délai d'appel de 30 jours, l'un des condamnés a déjà fait savoir qu'il allait déposer un recours. Six autres ressortissants doivent être jugés pour leur appartenance à l'État islamique. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne