Enfants de jihadistes : 12 d'entre eux sont rentrés en France

Un enfant dans le camp de réfugiés d\'al-Hol, en Syrie, le 1er février 2017.
Un enfant dans le camp de réfugiés d'al-Hol, en Syrie, le 1er février 2017. (DELIL SOULEIMAN / AFP)

La France continue de rapatrier des enfants de parents français partis en Syrie dans les rangs de Daech. Douze garçons et filles sont rentrés lundi 10 juin, certains n'ont plus de parents.

L'avion s'est posé lundi 10 juin en fin de matinée sur l'aéroport militaire de Vélizy-Villacoublay (Yvelines). À bord, 12 enfants français de familles jihadistes, ainsi que deux orphelins néerlandais. Le plus âgé a 10 ans. Certains d'entre eux, malades ou dénutris, ont été transférés en ambulance.

17 enfants revenus, 200 en attente

Ces enfants vivaient dans des camps de détention tenus par les forces kurdes en Syrie. En grande majorité, ce sont des orphelins. "J'ai demandé le rapatriement de mes enfants. Mais bien sûr, j'espère les accompagner", confiait la mère de deux enfants au magazine "Complément d'enquête". Seuls 17 enfants ont été rapatriés. Une doctrine du retour au cas par cas que ne comprennent pas la plupart des familles. Environ 200 enfants de familles françaises parties garnir les rangs de Daech seraient toujours détenus dans des camps au nord-est de la Syrie.

Vous êtes à nouveau en ligne