EN IMAGES. Sur la route de Mossoul avant la grande offensive

La coalition internationale se prépare à lancer une grande offensive pour reprendre la ville des mains de Daech. Le récit en images de nos envoyés spéciaux Jérôme Jadot et Laurent Macchietti, envoyés spéciaux de Franceinfo dans la région. 

La coalition militaire internationale contre Daech, à laquelle participe la France, se prépare à lancer une offensive d'envergure pour reprendre d’ici la fin de l’année le contrôle de Mossoul, deuxième ville d'Irak et fief irakien des combattants du groupe Etat islamique depuis juin 2014.

Côté français, près d'un demi-millier de soldats se trouvent déjà en Irak où ils apportent un appui d'artillerie, conseillent les peshmergas au nord ou forment des unités d'élite irakiennes à Bagdad.

Envoyés spéciaux de franceinfo dans la région, Jérôme Jadot et Laurent Macchietti, ont traversé Qayyarah, ville située à soixante kilomètres au sud de Mossoul et contrôlée par Daech jusqu’en août dernier. Ils se sont également rendus à Erbil, capitale du Kurdistan irakien, plus à l’est et ont pénétré dans le camp de réfugiés de Debaga, à 80 km au sud-est de Mossoul, où vivent déjà quelques 35 000 personnes, des hommes, des femmes et des enfants, qui ont fui la guerre.

114
Arrivée à Qayyarah, à soixante kilomètres au sud de Mossoul. LAURENT MACCHIETTI / RADIO FRANCE
214
Sur la ligne de front, à quelques kilomètres seulement des combattants de Daech. LAURENT MACCHIETTI / RADIO FRANCE
314
Qayyarah a été libérée le 24 août dernier après deux ans passés sous contrôle du groupe Etat islamique. LAURENT MACCHIETTI / RADIO FRANCE
414
Les intenses combats lors de l’offensive de l’armée irakienne pour libérer la ville ont laissé des traces. LAURENT MACCHIETTI / RADIO FRANCE
514
D’épaisses fumées s’échappent toujours des puits de pétrole brûlés par les combattants de Daech avant leur fuite. LAURENT MACCHIETTI / RADIO FRANCE
614
A Qayyarah les habitants souffrent cruellement de la pollution causée par les puits de pétrole en feu  RADIO FRANCE / MACCHIETTI LAURENT
714
Erbil, capitale du Kurdistan irakien, à 85 kilomètres au sud-est de Mossoul. LAURENT MACCHIETTI / RADIO FRANCE
814
La ville délaissée par les investisseurs depuis 2014. LAURENT MACCHIETTI / RADIO FRANCE
914
Arrivée au camp de réfugiés de Debaga, à 80 km au sud-est de Mossoul. LAURENT MACCHIETTI / RADIO FRANCE
1014
Plus de 30 000 personnes ont déjà passé les portes du camp de Debaga. RADIO FRANCE / MACCHIETTI LAURENT
1114
Les réfugiés fuient les zones contrôlées par Daech au sud-est de Mossoul. RADIO FRANCE / MACCHIETTI LAURENT
1214
Beaucoup de familles ont fui la région au sud-est de Mossoul, fief irakien du groupe Etat islamique. RADIO FRANCE / MACCHIETTI LAURENT
1314
Alors que les préparatifs militaires en vue de la reconquête de Mossoul s’intensifient, nombreux sont les habitants qui continuent de fuir le sud-est de Mossoul, au péril de leur vie. RADIO FRANCE / MACCHIETTI LAURENT
1414
Le camp de Debaga, déjà arrivé à saturation, risque de devoir faire face à un exode massif pendant l’offensive sur Mossoul. RADIO FRANCE / MACCHIETTI LAURENT
Vous êtes à nouveau en ligne