Egypte : le groupe Etat islamique revendique l'attaque contre une église copte

Des impacts de balles à l\'entrée de l\'église Saint Mina à Helouane (Egypte), le 29 décembre 2017. 
Des impacts de balles à l'entrée de l'église Saint Mina à Helouane (Egypte), le 29 décembre 2017.  (IBRAHIM EZZAT / NURPHOTO / AFP)

Cette attaque, qui a eu lieu dans la banlieue sud du Caire (Egypte), vendredi 29 décembre, a fait neuf morts. 

Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué l'attaque perpétrée contre une église copte dans la banlieue sud du Caire (Egypte), vendredi 29 décembre. Amaq, l'organe de propagande du groupe, l'a annoncé dans un communiqué vendredi. 

"Un groupe de combattants dépendant de l'Etat islamique a mené l'attaque contre l'église Saint-Mina" à Helouane, a affirmé l'organisation terroriste dans ce communiqué. L'attaque a fait neuf morts et plusieurs blessés, selon un dernier bilan. 

Selon le ministère égyptien de l'Intérieur, l'assaillant, un jihadiste recherché pour des attaques contre la police, a été blessé et arrêté. D'après le ministère, il était armé de fusils d'assaut, de munitions et d'une bombe qu'il comptait faire exploser dans l'église. Il a d'abord tué deux personnes en ouvrant le feu sur un magasin, puis s'est dirigé vers l'église et en a tué sept autres, dont un officier. Cinq gardes de sécurité ont été blessés, selon des responsables de la police. 

Nouvelle attaque de l'EI contre les Coptes

Depuis un an, des dizaines de chrétiens, essentiellement des Coptes, ont été tués dans des attentats revendiqués par le groupe Etat islamique, contre des églises ou lors d'attaques ciblées dans la péninsule du Sinaï (est) et ailleurs en Egypte

Les coptes, pour l'immense majorité orthodoxes, constituent la communauté chrétienne la plus nombreuse du Moyen-Orient et l'une des plus anciennes. Ils représentent 10% des quelque 96 millions d'habitants de l'Egypte et sont présents dans tout le pays.

Vous êtes à nouveau en ligne