DIRECT. Irak : des insurgés s'emparent de deux villes situées au nord-est de Bagdad

Des véhicules en feu à Mossoul (Irak), le 10 juin 2014.
Des véhicules en feu à Mossoul (Irak), le 10 juin 2014. (REUTERS)

La situation est critique en Irak, où se déroule une offensive de grande ampleur des jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant.

Le chaos règne en Irak. Alors que l'offensive de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) se poursuit dans le pays, des forces kurdes ont pris, jeudi 12 juin, le contrôle de Kirkouk. L'armée irakienne semble incapable de résister sur les différents fronts ouverts dans le pays.

L'EIIL progresse vers Bagdad. Après la prise de la grande ville de Mossoul, les jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant ont progressé en direction de Bagdad, s'emparant de Tikrit. Ils ont pris, jeudi, deux secteurs situés au nord-est de la capitale. Leur avancée a provoqué un exode massif des civils.

L'armée irakienne répond. En réplique, l'armée irakienne a lancé des raids aériens sur des positions tenues par des jihadistes dans le centre de Tikrit, dans le nord de l'Irak. Ces raids ont visé un complexe de palais présidentiel de l'ancien président Saddam Hussein.

Mobilisation du Kurdistan voisin.Dans le même temps, des forces kurdes se sont emparées de la ville de Kirkouk, 1,2 million d'habitants, qui se trouve au cœur d'une région pétrolière d'Irak. Le Conseil de sécurité de l'ONU s'est lui réuni à huis clos pour discuter de la situation. Les Etats-Unis envisagent des frappes aériennes pour stopper leur avancée.

00h08 : Retrouvez toute l'actualité développée sur notre page d'accueil. Et en un coup d'oeil, voici les titres de l'actualité :

• Le Brésil s'impose contre la Croatie (3-1) en ouverture de cette Coupe du monde. Pour les autres matches à venir, vous pouvez encore faire vos pronostics grâce à notre outil dédié.

•  Le secrétaire d'Etat aux Transports fait part d'une "avancée sensible" des discussions avec les syndicats de cheminots grévistes. Néanmoins, la CGT-cheminots et SUD-Rail appellent à "poursuivre et amplifier" le mouvement de grève demain.



•Les combattants jihadistes se rapprochent de la capitale Bagdad. Des insurgés se sont emparés ce soir de deux secteurs à Diyala, une province au nord-est de Bagdad. "La communauté internationale doit impérativement se saisir de la situation", déclare le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius.


•Les juges ordonnent le renvoi en correctionnelle de six personnes, dont Nicolas Bazire et Ziad Takieddine, dans l'affaire sur le financement de la campagne présidentielle d'Edouard Balladur en 1995.

22h49 :  @anonyme Effectivement les combattants kurdes espèrent bien tirer avantage de la situation. Ils ont notamment la volonté d'intégrer la ville pétrolière de Kirkouk au Kurdistan. Une ville qui est l'objet d'un conflit entre le pouvoir central de Bagdad et les Kurdes. Pour plus de détails, je vous invite à vous pencher sur cet article de France 24.

22h49 :  Les combattants kurdes en Irak ont-ils des volontés d'indépendance, au terme de ces combats?

22h25 :  Le groupe jihadiste radical de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) revendique sur Twitter les attentats qui ont fait la veille des dizaines de morts à Bagdad et annonce une nouvelle vague d'attaques.

00h00 : A 22 heures, avant de se concentrer sur le match, on regarde les titres de l'actualité :

• C'est parti pour cette Coupe du monde, avec le coup d'envoi du match Brésil-Croatie. Francetv info vous propose de suivre le match en direct dans un livé dédié

•  Le secrétaire d'Etat aux Transports fait part d'une "avancée sensible" des discussions avec les syndicats de cheminots grévistes. Néanmoins, la CGT-cheminots et SUD-Rail appellent à "poursuivre et amplifier" le mouvement de grève demain.



•Les combattants jihadistes se rapprochent de la capitale Bagdad. Des insurgés se sont emparés ce soir de deux secteurs à Diyala, une province au nord-est de Bagdad. "La communauté internationale doit impérativement se saisir de la situation", déclare le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius.


•Les juges ordonnent le renvoi en correctionnelle de six personnes, dont Nicolas Bazire et Ziad Takieddine, dans l'affaire sur le financement de la campagne présidentielle d'Edouard Balladur en 1995.

21h57 :  Des insurgés se sont emparés ce soir de deux secteurs à Diyala, une province au nord-est de Bagdad, après le retrait des forces de sécurité.

21h51 :  Des insurgés s'emparent de deux secteurs au nord-est de Bagdad, selon des officiers.

21h36 :  Conséquence de l'avancée des jihadistes, de nombreuses familles fuient et se retrouvent dans des camps provisoires de réfugiés, comme ici à Aski Kalak au Kurdistan.




(SAFIN HAMED)

21h07 :  Conséquence indirecte de la crise en Irak, les cours du pétrole ont terminé à leur plus haut niveau de l'année sur le marché new-yorkais, avec un bon de 2,13 dollars (2,04%) à 106,53 dollars le baril.

20h52 :  L'Iran envoie des forces armées (des gardiens de la révolution) en Irak pour contrer l'avancée des jihadistes, selon le Wall street journal (article payant, en anglais). Merci à @Alizée57, qui nous a signalé ce lien.

20h20 :  Un photographe a trouvé la mort lors d'affrontements entre Peshmergas (combattants kurdes) et jihadistes, selon la police.

20h03 : A 20 heures, on se prépare un plateau repas et on fait un point sur l'actualité : 

•  Le secrétaire d'Etat aux Transports fait part d'une "avancée sensible" des discussions avec les syndicats de cheminots grévistes sur le projet de réforme ferroviaire, ouvrant "la voie à une sortie de crise". Néanmoins, les grévistes de la SNCF reconduisent leur mouvement pour demain.

• A quelques minutes du coup d'envoi de la Coupe du monde, la situation est tendue à Sao Paulo après quelques échauffourées avec des manifestants. Côté foot, francetv info vous présente l'équipe du Brésil, vous propose de répondre à un quiz footballistique et de faire vos pronostics.



•Les combattants jihadistes se rapprochent de la capitale Bagdad, après s'être emparés de larges territoires du nord-ouest de l'Irak. L'aviation irakienne tente de les contenir, elle a frappé leurs positions à Mossoul et Tikrit.

•Les juges ordonnent le renvoi en correctionnelle de six personnes, dont l'actuel dirigeant de LVMH Nicolas Bazire et l'homme d'affaires Ziad Takieddine, dans l'affaire sur le financement de la campagne présidentielle d'Edouard Balladur en 1995.

19h52 : "Je suis très vivement préoccupé par la situation en Irak (...) La communauté internationale doit impérativement se saisir de la situation"


 La progression des jihadistes, qui progressent vers Bagdad, est une menace pour "l'unité et la souveraineté de l'Etat irakien, auxquelles la France est attachée", déclare Laurent Fabius.

19h39 :  Les Etats-Unis étudient "toutes les options" face à la flambée de violence qui frappe l'Irak et l'avancée fulgurante de combattants jihadistes vers Bagdad, déclare Barack Obama. Le président des Etats-Unis ajoute : "L'Irak va avoir besoin de plus d'aide de la part des Etats-Unis et de la communauté internationale".

18h32 :  Les combattants jihadistes avancent vers Bagdad face à une armée irakienne en déroute. Les Etats-Unis n'excluent pas de procéder à des frappes aériennes pour enrayer l'offensive.

Les forces kurdes en ont profité pour prendre le contrôle total de Kirkouk, une importante ville pétrolière, disputée par la région autonome du Kurdistan et le gouvernement central.

18h18 : Les jihadistes avancent vers la capitale Bagdad, après s'être emparés de larges territoires du nord-ouest du pays, face à une armée en déroute.


(REUTERS - APTN)

18h04 : A 18 heures, voici les principales informations de cette fin d'après-midi : 

•  Le secrétaire d'Etat aux Transports fait part d'une "avancée sensible" des discussions avec les syndicats de cheminots grévistes sur le projet de réforme ferroviaire, ouvrant "la voie à une sortie de crise". Néanmoins, les grévistes de la SNCF reconduisent leur mouvement pour demain.


•Les combattants jihadistes avancent vers la capitale Bagdad, après s'être emparés de larges territoires du nord-ouest de l'Irak. L'aviation irakienne tente de les contenir, elle frappe leurs positions à Mossoul et Tikrit.

•L'Union européenne rend aux Etats membres la liberté de cultiver ou non des OGM. Les gouvernements européens laissent ainsi le champ libre aux producteurs de semences OGM dans les Etats disposés à les cultiver. Ils espèrent avoir le soutien du nouveau Parlement européen pour un accord très attendu par les multinationales américaines.

• A quelques heures du coup d'envoi de la Coupe du monde, la police militaire de Sao Paulo disperse des manifestants hostiles au coûteux Mondial. Côté foot, francetv info vous propose de répondre à un quiz footballistique et de faire vos pronostics.

16h49 :  Des témoins signalent des raids aériens de l'armée irakienne sur Tikrit, tenu par les jihadistes.

16h19 :  L'aviation irakienne a bombardé des positions des jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) dans et aux abords de Mossoul, une grande ville du nord du pays tombée mardi aux mains des insurgés islamistes. La télévision publique irakienne diffuse des images de ces bombardements.

16h01 : A l'heure du goûter, voici les principales informations de ce début d'après-midi : 

•  Les cheminots de la SNCF reconduisent leur grève demain contre le projet de réforme ferroviaire. Les négociations se poursuivent entre les syndicats et le gouvernement. SUD-Rail a claqué la porte. La CGT attend les propositions de l'exécutif avant ce soir. Au 2e jour du mouvement, la direction de la SNCF évoque une amélioration du trafic.

•L'ambassadeur d'Irak en France demande aux grandes puissances un soutien militaire pour mater l'insurrection islamiste qui avance vers la capitale, Bagdad, après s'être emparée de larges territoires du nord-ouest du pays, face à une armée en déroute.


•L'Union européenne rend aux Etats membres la liberté de cultiver ou non des OGM. Les gouvernements européens laissent ainsi le champ libre aux producteurs de semences OGM dans les Etats disposés à les cultiver. Ils espèrent avoir le soutien du nouveau Parlement européen pour un accord très attendu par les multinationales américaines.

• A quelques heures du coup d'envoi de la Coupe du monde, la police militaire de Sao Paulo disperse des manifestants hostiles au coûteux Mondial. Côté foot, francetv info vous propose de répondre à un quiz footballistique et de faire vos pronostics.

15h35 : "Ce qui se passe en Irak est l'illustration de l'échec total de l'aventure qu'ont engagée avant tout les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, et dont ils ont définitivement perdu le contrôle."

 Le chef de la diplomatie russe estime que l'avancée des rebelles islamistes en Irak menace l'intégrité du pays. Deux ans et demi après le retrait des troupes américaines qui étaient entrées en 2003 en Irak, les combattants jihadistes se sont emparés de larges territoires du nord-ouest du pays face à une armée en déroute, et s'approchent de la capitale, Bagdad.

15h29 :  Le secrétaire général de l'Otan exige "la libération immédiate" de la cinquantaine de citoyens turcs pris en otage au consulat de Mossoul, depuis hier. Anders Fogh Rasmussen condamne "fermement" cet acte. Mais il écarte une intervention de l'alliance en Irak.

14h06 : A 14 heures, voici les principales informations de ce début d'après-midi : 

•  Les cheminots de la SNCF reconduisent leur grève demain contre le projet de réforme ferroviaire. Les négociations se poursuivent entre les syndicats et le gouvernement. SUD-Rail a claqué la porte. La CGT attend les propositions de l'exécutif avant ce soir. Au 2e jour du mouvement, la direction de la SNCF parle d'une amélioration du trafic. 

•  Mehdi Nemmouche pose ses conditions. Soupçonné d'avoir tué quatre personnes fin mai au Musée juif de Bruxelles, il saura le 26 juin si la justice française le remet aux autorités belges. Il le refuse, craignant d'être extradé vers Israël.

•  L'ambassadeur d'Irak en France demande aux grandes puissances un soutien militaire pour mater l'insurrection islamiste qui avance vers la capitale, Bagdad, après s'être emparée de larges territoires du nord-ouest du pays, face à une armée en déroute.

•Dans quelques heures s'ouvrira la 20e Coupe du monde de football. Au programme, la cérémonie d'ouverture à partir de 18 heures et le premier match : le Brésil, pays hôte et favori de la compétition, affronte la Croatie. Il est encore temps de faire vos pronostics.

13h59 :  Le ministre chargé des Peshmergas, les forces de sécurité du Kurdistan irakien autonome, a échappé à un attentat qui visait son convoi dans la province de Kirkouk, dans le nord du pays. Un officier kurde le rapporte, alors que la ville est tombée aux mains des forces kurdes irakiennes.

13h25 :  L'ambassadeur d'Irak en France demande aux grandes puissances un soutien militaire pour mater l'insurrection islamiste qui avance vers la capitale, Bagdad, après s'être emparée de larges territoires du nord-ouest du pays, face à une armée en déroute.

12h51 :  Le quorum n'a pas été atteint. Le Parlement irakien n'a donc pu se réunir pour décréter l'état d'urgence, indique un député irakien. Sous la menace des jihadistes, qui poursuivent leur offensive éclair vers la capitale, l'Irak s'enfonce un peu plus dans le chaos. 

12h07 : Il est midi passé, soit l'heure de faire un point sur l'actualité à la mi-journée : La grève des cheminots se poursuit, avec un taux de mobilisation légèrement en baisse selon la direction, mais toujours de fortes perturbations dans les gares. Côté négociations, SUD-Rail a claqué la porte au nez du gouvernement ce matin.

• Mehdi Nemmouche, le Franco-Algérien suspecté d'être l'auteur de la tuerie de Bruxelles, sera fixé le 26 juin sur son éventuelle extradition vers la Belgique. Ce matin, lors de l'audience devant la cour d'appel de Versailles, il a affirmé être prêt à accepter ce transfert s'il obtient la garantie de ne pas être extradé vers un autre pays que la Belgique.

Les rebelles jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant poursuivent leur offensive fulgurant. Cette nuit, ils ont appelé leurs partisans à avancer sur Bagdad. Dans la foulée, Washington a réitéré son soutien aux dirigeants irakiens.

Dans quelques heures s'ouvrira la 20e Coupe du monde de football. Au programme, la cérémonie d'ouverture à partir de 18 heures et le premier match : le Brésil, pays hôte et favori de la compétition, affronte la Croatie. Il est encore temps de faire vos pronostics.

11h33 :  Les attaques menées par les rebelles jihadistes en Irak menacent l'équilibre de la région où vivent sunnites, chiites, kurdes, chrétiens et druzes. Le Monde propose une carte du Moyen-Orient exposant la présence jihadiste entre la Syrie et l'Irak, où l'on distingue les zones prises pour cible par les insurgés islamistes. 

11h25 :  Les forces kurdes irakiennes ont pris ce matin le contrôle de la ville pétrolière de Kirkouk, afin de la protéger d'un possible assaut des insurgés, qui se sont emparés de larges territoires en Irak, ces derniers jours. Les jihadistes se sont, quant à eux, emparés ce matin de la ville de Dhoulouiya, située à seulement 90 km de Bagdad.


(CAMILLE TAHAR / FRANCE 2)

Vous êtes à nouveau en ligne