Afghanistan : les talibans ont pris le contrôle de plusieurs parties de l'aéroport de Kaboul, annonce un porte-parole de l'organisation

Un avion décolle de l\'aéroport de Kaboul, le 27 août 2021 en Afghanistan.
Un avion décolle de l'aéroport de Kaboul, le 27 août 2021 en Afghanistan. (HAROON SABAWOON / AFP)

L’aéroport de la capitale afghane est "toujours sous le contrôle de l'armée américaine" a répondu le porte-parole de la Défense américaine, John Kirby, qui a précisé que les talibans ne contrôlaient pas les zones où se déroulent des opérations d'évacuation.

Les talibans ont pris le contrôle de plusieurs parties de l'aéroport de Kaboul vendredi, a annoncé vendredi 27 août l'un de leurs porte-parole, à quatre jours 31 août, date fixée pour le retrait définitif des troupes américaines d'Afghanistan. "Aujourd'hui, trois endroits importants de la partie militaire de l'aéroport de Kaboul ont été évacués par les Américains et sont sous contrôle de l'Emirat islamique", a tweeté ce porte-parole, Bilal Karimi. "Maintenant, une toute petite partie reste" aux mains des Américains, a-t-il ajouté.

"Ils ne s'occupent d'aucune des portes d'embarquement, ni d'aucune des opérations à l'aéroport. C'est toujours sous le contrôle de l'armée américaine", a répondu le porte-parole de la Défense américaine, John Kirby. Ce direct est terminé.

Au moins 85 morts dans un attentat. L'attentat survenu à Kaboul et revendiqué par le groupe Etat islamique a fait au moins 85 morts et 160 blessés, selon les informations qui sont remontées des hôpitaux locaux vendredi. Parmi les victimes, au moins 13 soldats américains ont été tués et 18 autres sont blessés, selon le Pentagone. Deux Britanniques, ainsi que l'enfant d'un autre ressortissant britannique, ont également été tués, ont annoncé les autorités britanniques.

Un seul auteur responsable de l'attentat-suicide, annonce le Pentagone. "Nous ne pensons pas qu'il y ait eu de deuxième explosion à l'hôtel Baron ou près de l'hôtel, [nous pensons] qu'il n'y avait qu'un seul auteur de l'attentat-suicide", a expliqué le général Hank Taylor. La Défense américaine avait dans un premier temps fait état de deux explosions provoquées par deux kamikazes.

Les autorités françaises en contact avec les talibans. "Des contacts opérationnels ont bien eu lieu ces derniers jours avec des représentants du mouvement taliban, à Kaboul comme à Doha, afin de faciliter nos opérations d'évacuation en cours", confirme vendredi 27 août à franceinfo le ministère des Affaires étrangères. Cette réaction intervient après qu'un porte-parole des talibans a annoncé à la mi-journée sur Twitter qu'une rencontre entre les combattants islamistes et une délégation française avait eu lieu jeudi, à Doha (Qatar). 

  Plus de 2 500 Afghans ont été accueillis en France depuis le début des évacuations. Au total, 2 543 Afghans ont été accueillis en France depuis le début des opérations d'évacuation, a appris France Télévisions auprès de la délégation interministérielle pour l'accueil des réfugiés, vendredi.

Un guichet pour gérer les demandes d'asile. Un "guichet unique spécial" va ouvrir lundi à Paris pour enregistrer les demandes d'asile des Afghans évacués de Kaboul, annonce vendredi 27 août l'Office français de l'immigration et de l'intégration, chargé de leur accueil. Une "vingtaine de personnes" dédiées à l'enregistrement de ces dossiers seront appelées en renfort pour maintenir la "fluidité" du reste des demandes, a détaillé Didier Leschi, le directeur de la structure. Plus de 2 500 Afghans ont rejoint la France depuis le début des opérations d'évacuation.

Vous êtes à nouveau en ligne