Des employés de HSBC renvoyés après avoir simulé une exécution de l'Etat islamique

Capture d\'écran d\'une vidéo relayée par \"The Sun\", le 6 juillet 2015, montrant des employés britanniques de HSBC imiter une exécution de l\'Etat islamique.
Capture d'écran d'une vidéo relayée par "The Sun", le 6 juillet 2015, montrant des employés britanniques de HSBC imiter une exécution de l'Etat islamique. (THE SUN / FRANCETV INFO)

Les six collègues participaient à une séance de "team-building" sur un circuit de karting de Birmingham, au Royaume-Uni.

La scène les a fait rire, mais leur employeur n'a pas apprécié leur humour. Six salariés de la banque suisse HSBC ont été licenciés, dimanche 5 juillet, au Royaume-Uni, pour avoir mis en scène une fausse décapitation inspirée de celles pratiquées par le groupe jihadiste Etat islamique.

Les collègues participaient à une séance de "team-building" sur un circuit de karting de Birmingham. Cinq d'entre eux se sont déguisés en jihadistes en se servant de leurs cagoules et de leurs combinaisons noires de karting. L'un d'eux a brandi un cintre en guise de couteau. Le sixième homme, lui, a revêtu une combinaison orange et a joué le rôle d'un otage, agenouillé devant ses bourreaux.

"Une vidéo odieuse"

"Allahou Akbar", scande un des employés, dans une vidéo de sept secondes obtenue par le site du quotidien britannique The Sun (en anglais). Des youyous sont ensuite chantés, suscitant le rire des participants. "C'est une vidéo odieuse, et HSBC tient à s'excuser pour toute offense", a réagi la société suisse.

Vous êtes à nouveau en ligne