Défense : le porte-avions Charles-de-Gaulle part lutter contre Daech

FRANCE 3

Le porte-avions Charles-de-Gaulle a fait son départ pour le Moyen-Orient. Il sera un élément-clé dans la lutte contre l'État islamique. Il accueillera mercredi 22 janvier le Premier ministre, Édouard Philippe, et la ministre des Armées, Florence Parly.

Le jour se lève à peine dans la rade de Toulon (Var), mardi 21 janvier. Dans quelques minutes, le porte-avions Charles-de-Gaulle larguera les amarres pour une mission de trois mois. À bord, plus de 1 200 marins prennent leurs quartiers, dix-huit mois après leur dernière mission. Dans l'antre du porte-avions nucléaire, c'est l'heure de l'appel. Dernière revue d'effectifs et dernier comptage. Pour certains, c'est une première.

Retour prévu en avril

Intitulée Foch, cette mission sera l'occasion pour la France de renforcer ses liens avec ses alliés, mais surtout de marquer son engagement dans la lutte contre le terrorisme au Moyen-Orient. Au bout de la rade, les familles des marins sont venues jeter un dernier coup d'œil, avec l'espoir d'apercevoir leurs proches. Après avoir effectué sa mission en Méditerranée, dans l'océan Atlantique et dans la mer du Nord, le retour à bon port du Charles-de-Gaulle est prévu pour le mois d'avril.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne