Daech : une menace encore présente

FRANCE 2

Malgré la chute du dernier bastion de Daech à Baghouz, en Syrie, l'idéologie de l'État islamique n'est pas encore vaincue. Le journaliste Franck Genauzeau fait le point sur la situation.

Si la ville de Baghouz (Syrie), dernier bastion de Daech, est tombée, la guerre contre l'organisation terroriste est loin d'être terminée. "L'état-major de Daech avait anticipé cette défaite militaire, explique le journaliste Franck Genauzeau en duplex. L'organisation savait qu'elle repasserait dans la clandestinité et certains de ses combattants se sont fondus dans la population pour créer des cellules dormantes qui vont désormais passer à l'action."

Un risque d'attentat encore très présent

C'est déjà ce qu'il s'est passé dans les zones récemment libérées, avec des attentats terroristes presque quotidiens. En réponse, la coalition internationale va devoir amorcer la reconstruction, notamment en Syrie, relancer l'économie, rouvrir les écoles, pour endiguer la propagation des idées de l'État islamique. Selon l'ONU, il y a actuellement huit zones dans le monde, en Afrique et en Asie, où Daech est encore actif. Les risques d'attentats, en Europe et aux États-Unis, restent, eux, extrêmement élevés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne