Daech : les parents de la jihadiste Margaux Dubreuil en garde à vue

FRANCE 2

En duplex depuis le siège de la DGSI, le journaliste Arnaud Comte nous donne les détails de l'interpellation des parents de la jeune jihadiste française Margaux Dubreuil, placés en garde à vue ce mardi 5 décembre.

Les parents de Margaux Dubreuil, jeune jihadiste française arrêtée à Raqqa et incarcérée en Syrie, ont été interpellés et placés en garde à vue ce mardi 5 décembre. Ils sont soupçonnés d'avoir donné de l'argent à leur fille alors qu'elle se trouvait dans les rangs de Daech. Que leur reproche-t-on exactement ? "Les enquêteurs veulent savoir à quel point les parents de Margaux Dubreuil avaient confiance en lui faisant parvenir de l'argent, à quel point ils pouvaient être accusés de financer indirectement le terrorisme, car ce sont ces faits qui leur sont reprochés", explique le journaliste Arnaud Comte, en duplex depuis le siège de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

Des familles finançant indirectement le terrorisme

"Lorsque nous avons interrogé cette jihadiste française avec notre équipe, en Syrie, elle nous avait raconté avoir été durant quatre ans quasiment quotidiennement en lien avec ses proches, même si ces derniers prenaient évidemment leurs distances avec son engagement. Cette situation n'est pas inédite puisque ces derniers mois, plusieurs familles ont eu affaire à la DGSI et à la justice pour les mêmes faits : une mère de famille a été condamnée en septembre dernier à deux ans de prison ferme pour avoir fait parvenir de l'argent à son fils jihadiste en Syrie. On n'en est pas là avec les parents de Margaux Dubreuil. La garde à vue ne fait que commencer. Ils sont en garde à vue pour 96 heures maximum, quatre jours, avec évidemment le principe de la présomption d'innocence", conclut Arnaud Comte.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne