Daech : la fin du califat autoproclamé

FRANCE 2

Les combats ont duré plusieurs mois mais la ville de Baghouz, dernier bastion de l'État islamique en Syrie, est tombée face aux forces démocratiques syriennes. La menace, pourtant, existe encore.

Sur les ruines de Baghouz (Syrie) flotte désormais le drapeau des forces démocratiques syriennes. La ville, dernier bastion de plusieurs milliers de jihadistes, a été reprise aux mains de l'État islamique après plusieurs mois de combats. "Aujourd'hui, les forces démocratiques syriennes annoncent officiellement la fin de tous les combats et la victoire contre le groupe État islamique", déclare Adnan Afrin, porte-parole des forces démocratiques syriennes.

La menace continue d'exister

Au plus fort de son influence, en 2014, Daech possédait un territoire de la taille du Royaume-Uni, à cheval sur l'Irak et la Syrie. Il n'en reste plus rien. "Un danger majeur pour notre pays est éliminé, s'est félicité le président de la République Emmanuel Macron, sur Twitter. Mais la menace demeure et la lutte contre les groupes terroristes doit continuer." Daech a perdu son territoire, mais son idéologie demeure.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne