Comprendre l'État islamique

France 2

La secte Boko Haram a annoncé son ralliement au groupe État Islamique. Zoom sur cette complexe nébuleuse jihadiste, qui s'étend du Nigeria à l'Irak.

Abubakar Shekau, chef de la secte Boko Haram, qui sème la terreur dans le nord-est du Nigeria, a prêté allégeance au groupe État islamique et a juré fidélité à son chef Abu Bakr al-Baghdadi. Jusqu'à présent, les deux groupes n'avaient pas de liens, même s'ils partagent la même volonté de créer un califat et la même haine de l'Occident.

Daech plutôt qu'Al-Qaïda

Ce ralliement se fait au détriment d'Al-Qaïda. "Al-Qaïda a perdu beaucoup de son importance. On sait qu'il y a des groupes qui vont vers le plus fort [...]. Il faut dire que Daech a une très bonne communication par la terreur", explique Philippe Hugon, expert de l'Afrique au micro de France 2.

Le groupe État islamique ne cesse d'étendre son territoire et son influence auprès de beaucoup de groupes islamistes. Pour la plupart, ce ralliement est symbolique. Ils espèrent ainsi être récompensés pour leur fidélité.
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne