Attentat des Champs-Elysées : le tueur avait déjà visé des policiers

France 3

Karim Cheurfi, le terroriste présumé qui a tué un policier jeudi soir sur les Champs-Elysées était connu des services de police pour des faits de droit commun.

Karim Cheurfi, un homme au parcours violent, dont la course s’est arrêtée sur l’avenue des Champs-Elysées jeudi 20 avril. Un criminel devenu terroriste, entré depuis quelques semaines dans les radars des services de renseignement.

Ce vendredi matin, la police judiciaire a perquisitionné le domicile de ses parents, à Chelles (Seine-et-Marne). C’est là que vivait ce Français de 39 ans, depuis sa sortie de prison il y a 18 mois.

"Il ne fait pas la prière, il boit, il fume"

Personne dans le quartier ne s’attendait à son passage à l’acte. "C’est loin d’être quelqu’un de radicalisé. Dans le quartier, personne ne l’a jamais vu à la mosquée", explique un voisin. "C’est pas un mec qui pratique, il ne fait pas la prière, il boit, il fume", ajoute un autre.

En février, il avait été placé en garde à vue au commissariat de Meaux pour avoir proféré des menaces à l’encontre des forces de l’ordre. Mais faute d’élément probant, il avait été relâché. Il avait déjà été condamné à quatre reprises, notamment pour tentative d'homicide sur un policier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne