Attentat au Bangladesh : les expatriés étaient ciblés

France 2

20 morts, c'est le nouveau bilan de l'attaque terroriste revendiquée par le groupe État islamique. Elle s'est déroulée la nuit dernière, vendredi 1er juillet, au Bangladesh. Les victimes sont en majorité italiennes et japonaises.

Des explosions et des coups de feu retentissent. La prise d'otages est en train de se terminer. Nous sommes dans un quartier diplomatique de la capitale du Bangladesh. Les unités d'élite donnent l'assaut avec l'appui de l'armée. L'action terroriste a duré toute la nuit. C'est dès hier soir, vendredi 1er juillet, que l'alerte est donnée. Un groupe d'une dizaine d'hommes a fait irruption dans le restaurant "Holey Artisan Bakery" fréquenté surtout par des étrangers.

La revendication du groupe État islamique 

"Deux personnes ont tiré en l'air, j'ai crié et me suis précipité à l'abri", explique un témoin. Après avoir séparé les étrangers des autres clients, les terroristes les tuent à l'arme blanche : 20 victimes. Lors de l'assaut, 13 otages sont sauvés. Un terroriste est arrêté, six autres tués ainsi que deux policiers. "Ces extrémistes n'ont pas de religion, c'est ce terrorisme leur religion", assure Sheikh Hasina, Première ministre du Bangladesh. Il y a neuf Italiens identifiés parmi les victimes exécutées à l'arme blanche. Le massacre a été revendiqué par le groupe État islamique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne