Attaque de Trèbes : une ville sous le choc

Cette vidéo n'est plus disponible

Les habitants de la ville de Trèbes (Aude) ont vécu de longues heures d'angoisse ce vendredi 23 mars. Ils ont été obligés de rester confinés pour ne pas gêner les forces de sécurité durant l'attaque.

À 11h ce vendredi 23 mars, plus personne ne peut accéder à la ville de Trèbes (Aude) hormis les véhicules de la gendarmerie. La police filtre les accès de manière extrêmement méthodique. En l'espace de quelques minutes, la vie des 5 000 habitants a basculé. Une prise d'otage s'est déroulée dans un supermarché. Les habitants témoignent leur surprise et leur émotion qu'une telle attaque ait pu avoir lieu à côté de chez eux.

Confiner la population

À sept kilomètres de la petite ville : Carcassonne, mondialement connue pour sa citée médiévale. Le tueur y est passé quelques instants plus tôt, où il a tiré sur des CRS. Aussitôt, consigne a été donnée de confiner la population. À Carcassonne comme à Trèbes, des périmètres de sécurité ont été mis en place, le temps pour les enquêteurs de relever les indices matériels.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne