Allemagne : un attentat déjoué contre la vieille ville de Düsseldorf

La vieille ville de Düsseldorf, au bord du Rhin (Allemagne), le 3 octobre 2010.
La vieille ville de Düsseldorf, au bord du Rhin (Allemagne), le 3 octobre 2010. (PICTURE ALLIANCE / HANS-JOACHIM RECH / AFP)

Trois Syriens ont été arrêtés en Allemagne. Certains d'entre eux étaient entrés en Europe par la Grèce.

Les autorités allemandes ont annoncé, jeudi 2 juin, avoir déjoué un projet d'attentat-suicide du groupe Etat islamique fomenté par des Syriens. "Selon les résultats de l'enquête en cours", trois suspects arrêtés en Allemagne et un détenu en France envisageaient de perpétrer un attentat-suicide "dans la vieille ville de Düsseldorf", affirme le parquet fédéral allemand, dans un communiqué.

Les trois hommes, Hamza C., 27 ans, Mahood B., 25 ans, et Abd Arahman A. K., 31 ans, tous de nationalité syrienne, ont été arrêtés en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, dans le Brandebourg ainsi que dans le Bade-Wurtemberg. Leurs appartements ont été perquisitionnés.

L'un des suspects incarcéré en France

Le quatrième homme lié à ce projet, Saleh A., 25 ans, se trouve en détention provisoire en France. Il est passé aux aveux le 1er février, révélant les projets du quatuor. L'Allemagne va demander son transfèrement.

Saleh A. et Hamza C. étaient entrés séparément en Europe par la Grèce en mars et en juillet 2015, juste avant le "pic" de la crise migratoire européenne. 

D'après les plans de Saleh A. et d'Hamza C., qui avaient reçu en Syrie l'ordre d'organiser cet attentat, deux kamikazes "portant des gilets explosifs" devaient se faire explorer dans l'une des artères principales de la ville. D'autres devaient ensuite "tuer le plus [grand nombre] possible de passants avec des fusils et d'autres charges explosives", a poursuivi le parquet.