VIDEO. Le G7 n'a pas donné de "mandat formel" à la France pour négocier sur le nucléaire iranien, prévient Macron

franceinfo

Les discussions sur l'Iran se poursuivent, a précisé Emmanuel Macron, après des informations selon lesquelles les dirigeants réunis à Biarritz auraient chargé Paris d'adresser un message commun à Téhéran.

La salle de presse du sommet du G7 de Biarritz bruissait de cette éventualité, dimanche 25 août. Mais Emmanuel Macron a mis fin à la rumeur. Les dirigeants du G7 n'ont pas accordé de "mandat formel" à la France pour négocier avec l'Iran sur le dossier du nucléaire iranien, a annoncé le chef de l'Etat, après des informations selon lesquelles le club du G7 aurait chargé Paris d'adresser un message commun à Téhéran.

"On a eu une discussion hier sur l'Iran qui a dégagé deux lignes de force communes", a expliqué le président de la République à la presse en marge du sommet. "Aucun membre du G7 ne veut que l'Iran puisse jamais avoir l'arme nucléaire" et "tous les membres du G7 sont profondément attachés à la stabilité et la paix de la région et donc ne veulent pas engager des actions qui puissent nuire à celles-ci".

Démenti de Trump

"Dans ce cadre-là, on a évoqué différentes initiatives", a poursuivi le locataire de l'Elysée. "Le G7 est un club informel, il n'y a pas de mandat formel qui est donné dans le cadre du G7 à l'un ou à l'autre et donc il y a des initiatives qui continueront d'être prises par les uns et les autres pour parvenir à ces deux objectifs."

Plus tôt, le président américain Donald Trump avait démenti que les pays du G7 se soient mis d'accord sur un message commun à transmettre à l'Iran. "Je n'ai pas discuté de cela", avait-il dit en réponse à des journalistes. Il avait ainsi contredit Emmanuel Macron qui avait auparavant déclaré sur LCI avoir été chargé par ses partenaires d'"une communication commune" sur le dossier, confirmant des informations données de sources diplomatiques.

Vous êtes à nouveau en ligne