Iran : des malades condamnés par les sanctions

Le face à face entre les États-Unis et l'Iran se poursuit. Mais ce dernier a été touché par les sanctions et voit son économie plonger.

À huit ans, un jeune garçon est atteint d'un cancer du foie. Des séances de chimiothérapie avec un traitement coûteux. Mais les médicaments sont indispensables pour lui. Seulement, sans la générosité des donneurs, il ne pourrait pas être soigné. La réalité de l'Iran désormais. "Avec le salaire de mon mari, on ne pourrait pas payer, chaque injection coûte plus de 1 200 euros. Sans ce soutien, ce serait impossible", explique sa mère. Se soigner en Iran devient compliqué. La pénurie de médicaments a fait bondir les prix dans un pays ou les salaires moyens sont de 400 €. "Il y a une très forte augmentation des prix. Certains médicaments sont devenus trois à quatre fois plus chers qu'avant, ce qui les rend inabordables", avance un pharmacien.

Embargo américain

Depuis janvier 2018, l'économie iranienne est en crise en raison des sanctions imposées par les États-Unis, notamment l'embargo sur les produits pétroliers, le secteur aéronautique et minier et l'interdiction d'utiliser le dollar américain. Depuis, la tension est toujours à son comble même si l'Iran a ouvert la porte. Le pays a annoncé qu'il allait changer quatre zéros à sa monnaie, le rial, et la renommer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne