Nucléaire iranien

L’Iran, en signant le Traité de Non-prolifération nucléaire, s’est engagé à ne pas chercher à obtenir d’arme nucléaire. Cependant, les pays membres de l’ONU ont des doutes concernant le programme nucléaire iranien : est-il vraiment à des fins de production de son industrie civile ou comporte-t-il un volet militaire ? Ils ont donc demandé à l’Iran plus de transparence sur ce projet, une volonté que le gouvernement iranien refuse de suivre au titre de son droit à enrichir de l’uranium. Malgré de nombreuses tentatives initiées par les pays du G7 pour trouver un accord, Téhéran a indiqué que l’hypothèse de l’abandon du nucléaire iranien était totalement exclue.

plus
Le président iranien, Hassan Rohani, donne une conférence de presse à Téhéran (Iran) le 17 janvier 2017, pour célébrer le premier anniversaire de l\'accord sur le nucléaire iranien.

Nucléaire iranien : Téhéran continue de respecter l'accord de Vienne, malgré les sanctions américaines

Donald Trump, le 1er novembre 2018, à Colombia, dans le Missouri.

États-Unis / Iran : la guerre des sanctions

Vue de Téhéran, la capitale iranienne, le 5 novembre 2018.

Sanctions américaines contre l'Iran : "On peut regretter une certaine 'faiblesse' politique de l'Europe, qui semble moins résister"

Le président américain Donald Trump arbore la signature du retrait des Etats-Unis de l\'accord sur le programme nucléaire en Iran et du rétablissement des sanctions américaines contre Téhéran, le 8 mai dernier à la Maison Blanche. 

Le mot de l'éco. Iran : les sanctions américaines

Donald Trump, le 1er novembre 2018, à Colombia, dans le Missouri.

Les Etats-Unis vont rétablir de nouvelles sanctions contre l'Iran à partir du 5 novembre

Le président américain Donald Trump a répondu aux questions des journalistes en marge de l\'Assemblée générale des Nations unies à New York, mercredi 26 septembre 2018.

ONU : l'Iran divise Trump et le reste du monde

La cheffe de la diplomatie de l\'UE, Federica Mogherini, et le ministre iranien des Affaires étrangères, Javad Zarif (à droite), le 6 juillet 2018 à Vienne (Autriche).

Iran : l'Union européenne met en place un système de troc pour contourner les sanctions américaines

Emmanuel Macron et Donald Trump, le 24 septembre 2018 à New York.

ONU: Emmanuel Macron défie Donald Trump

La cheffe de la diplomatie de l\'UE, Federica Mogherini, et le ministre iranien des Affaires étrangères, Javad Zarif (à droite), le 6 juillet 2018 à Vienne (Autriche).

L'Union européenne instaure un système de troc pour préserver son commerce avec l'Iran

Le groupe français Total a annoncé qu\'il allait délocaliser certains de ses services à Londres (Royaume-Uni), le 5 août 2013.

Iran : Total s'éclipse

Le président Hassan Rohani à Tabriz, en Azerbaïjan, le 25 avril 2018.

Iran : l'embargo américain entre en vigueur

Un Airbus A321 livré pour IranAir en 2017

Iran : inquiétude et indignation à l'approche des sanctions

Alexia Germont, présidente fondatrice du think tank France Audacieuse.

Les informés de franceinfo. Sanctions américaines contre l'Iran : "C'est un pari que fait Donald Trump "

Un Airbus A321 livré pour IranAir en 2017

Iran : coup de massue pour les entreprises françaises

Le président iranien, Hassan Rohani, lors d\'un discours à Tabriz (nord-ouest de l\'Iran), le 25 avril 2018.

Iran : des manifestations contre le retour des sanctions américaines

Un Airbus A321 livré pour IranAir en 2017

Les États-Unis mettent la pression sur l'Iran

Dans cette capture d\'écran d\'une vidéo de la Nasim News Agency, un religieux fait face à la foule en colère à Mashhad, dans la province iranienne du Khorasan Razavi, le 3 août 2018.

Sanctions contre l'Iran : "Une partie grandissante de la population est de plus en plus méfiante vis-à-vis du régime"

Un Airbus A321 livré pour IranAir en 2017

Iran : les stratégies des entreprises françaises pour échapper aux sanctions commerciales américaines

Mohammad Javad Zarif et Sushma Swaraj

Sanctions contre l'Iran : "Les entreprises européennes s'en vont, les chinoises, indiennes et turques restent"

Un ATR-72 iranien sur le tarmac de l\'aéroport de Dubaï, le 29 juillet 2008.

Nucléaire iranien : la compagnie Iran Air se fait livrer cinq avions, juste avant l'entrée en vigueur des sanctions américaines

Le président américain, Donald Trump, le 20 juillet 2018 à Washington (Etats-Unis). 

"Ne menacez plus jamais les États-Unis" : pourquoi Donald Trump s'en est pris aussi violemment à l'Iran

Un navire port-conteneurs français de l\'entreprise CMA-CGM quitte le port de Saint-Nazaire, le 20 juillet 2016. 

Le brief éco. Le groupe de transport maritime CMA-CGM jette l'éponge en Iran

Donald Trump, le 29 juin 2018, dans le Maryland.

Le brief éco. Guerre commerciale : le scénario catastrophe du Conseil d’analyse Economique

Le président américain Donald Trump à bord de l\'avion Air Force One, le 29 juin 2018, aux Etats-Unis.

Le pétrole iranien dans le viseur de Donald Trump

Le ministre de l\'Economie Bruno Le Maire, le 15 juin 2015, au congrès de la Fédération française du bâtiment, à La Baule (Loire-Atlantique), le 15 juin 2018. 

"La plupart" des entreprises françaises "ne pourront pas" rester en Iran, prévient Bruno Le Maire

Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne.

Le décryptage éco. L’Europe unie pour adopter des mesures de rétorsion contre Washington

Les dirigeants du G7 sont réunis à La Malbaie, au Canada, le 8 juin 2018.

L’invitée du Soir 3 : Sylvie Matelly, directrice adjointe de l’Iris

Donald Trump et Emmanuel Macron lors du G7, à La Malbaie, au Québec, le 8 juin 2018.

G7 : Trump est "toujours courtois dans ce type de sommet", mais il peut être "virulent" une fois rentré à Washington

Le groupe PSA avait vendu l’an dernier presque 450 000 véhicules en Iran.

Le décryptage éco. Le retrait de Trump des accords sur le nucléaire iranien produit ses premiers effets

Des voitures Peugeot 206 sortent de la production à Téhéran (Iran), le 20 février 2016.

Les États-Unis poussent PSA, Total ou Airbus à quitter l'Iran

1234567891010

Vous êtes à nouveau en ligne