VIDEO. Irak : des milliers d'habitants de Mossoul fuient les combats

REUTERS

Les forces irakiennes appuyées par la coalition internationale antijihadistes conduite par les Etats-Unis mènent depuis le 19 février une offensive pour reprendre Mossoul-Ouest.

Des centaines de civils ont trouvé refuge mardi 28 février dans le désert au sud de Mossoul après avoir fui les combats opposant les forces irakiennes aux jihadistes ainsi que les pénuries dans la deuxième ville d'Irak. 

Sur ces images filmées près du village d'Adhbah, ils sont des centaines à arriver au point de transfert vers des lieux plus sûrs, loin des bombardements, après des heures de marche. Les hommes sont séparés des femmes et enfants par l'armée irakienne, qui vérifie les identités, de peur que des combattants jihadistes ne s'infiltrent parmi les réfugiés. Pendant ce temps, les militaires irakiens distribuent de l'eau et de la nourriture aux femmes et aux enfants assis sur des bâches posées sur le sol, a constaté une journaliste de l'AFP.

Quelque 750 000 civils encore pris au piège

Les violents combats dans les quartiers ouest de Mossoul soulèvent de vives craintes pour le sort des quelque 750 000 civils encore présents. Au moins 16 000 personnes auraient été déplacées depuis le début de l'offensive pour Mossoul-Ouest, selon le ministère des Déplacés et des Migrations.

Celles qui restent dans la ville font face à des conditions de vie terribles, selon les organisations internationales et les témoignages de ceux qui ont réussi à passer dans les zones progouvernementales.

Les forces irakiennes appuyées par la coalition internationale conduite par les Etats-Unis mènent depuis le 19 février une offensive pour reprendre Mossoul-Ouest. Cette bataille fait partie de l'opération de reconquête du dernier grand fief de l'EI en Irak lancée le 17 octobre et qui s'est déjà traduite par la reprise, le 24 janvier, des quartiers orientaux de cette ville coupée en deux par le fleuve Tigre.

Vous êtes à nouveau en ligne