Irak : vers la reconquête de Mossoul

FRANCE 2

Mossoul, fief en Irak des membres de l'État islamique serait en train de tomber aux mains des forces irakiennes.

Ça danse et ça chante ce samedi 8 juillet à Mossoul (Irak). Au milieu des ruines, les forces irakiennes crient déjà victoire. Après huit mois de bataille, elles devraient proclamer la reconquête totale de ce qui fut le principal bastion de l'État islamique en Irak. Telle une prise de guerre, un soldat brandit l'un des derniers drapeaux noirs de Daech qui flottait sur la ville. Partout dans la ville, le V de la victoire. Pour des soldats de l'armée irakienne, Mossoul est tombée. Mossoul est libérée. Il y a quelques heures encore, les forces irakiennes avançaient mètre par mètre dans la vieille ville. Ils délogent le dernier carré de jihadistes, souvent étrangers, retranchés dans une bande de moins d'un kilomètre carré. Des ruines de Mossoul, surgissent ici et là des groupes de civils épuisés. Des femmes, des enfants et quelques vieillards, des civils pris au piège d'une guerre qui leur a semblé sans fin.

Les familles de Daech

Un peu plus loin, alors que les balles sifflent encore, des civils sont également évacués. Mais ces femmes, ces enfants, sont les familles des jihadistes de Daech. "On a parlé avec ces familles et on s'est rendu compte que la plupart de leurs maris sont morts en combattant notre armée. Et elles admettent qu'elles font partie de Daech", précise Mohammed Saad, colonel de l'armée irakienne. Si Mossoul est aujourd'hui libérée de ses jihadistes, il reste encore dans la région quelques poches de résistance. Dans l'une d'elles, deux journalistes irakiens ont été tués il y a quelques jours par Daech.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne