Mort de Shimon Peres : que reste-t-il de ses rêves de paix ?

France 2

Shimon Peres est mort la nuit dernière du mardi 27 septembre. Il était le dernier survivant de la génération des pères fondateurs de l'État d'Israël. France 2 s'interroge sur ce qui reste de cet homme de paix. 

L'héritage laissé par Shimon Peres semble, ce mercredi 28 septembre, bien fragile.
Le processus de paix est tout simplement à l'arrêt. "La gauche israélienne à laquelle il appartenait est désormais nettement minoritaire. C'est la droite dure qui est au pouvoir et dans les campagnes électorales, la paix n'est plus vraiment le thème numéro un. Côté palestinien, les violences continuent", explique Franck Génauzeau en direct de Jérusalem (Israël).

La paix ne semble plus à l'ordre du jour

Des violences qui ne sont que rarement condamnées "Côté israélien, les colonies s'agrandissent et concentrent désormais plusieurs centaines de milliers de personnes qu'il sera bien difficile de déloger. Malgré la volonté de fer de Shimon Peres, les experts sont ce soir lucides : la paix ne semble plus à l'ordre du jour et les mains tendues se font de plus en plus rares", conclut le journaliste.

 

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne