Liban : au moins 73 morts et 3 700 blessés dans les explosions survenues à Beyrouth, annonce le ministère de la Santé au soir du drame

Une voiture renversée après les deux explosions qui ont frappé Beyrouth (Liban), le 4 août 2020.
Une voiture renversée après les deux explosions qui ont frappé Beyrouth (Liban), le 4 août 2020. (JOSEPH EID / AFP)

"Les hôpitaux de la capitale sont tous pleins de blessés", a commenté le ministre Hamad Hassan, après avoir mentionné des "estimations préliminaires" sur le nombre de victimes.

>> Ce direct s'est terminé le 4 août à minuit. Pour suivre les dernières informations sur les explosions au Liban, suivez notre nouveau direct.

Au moins 73 personnes sont mortes et 3 700 ont été blessées dans les deux explosions survenues à Beyrouth (Liban), mardi 4 août, selon un nouveau bilan provisoire fourni à 23 heures par le ministère de la Santé. Les déflagrations, qui ont eu lieu dans la zone du port et dont l'origine n'était pas connue dans l'immédiat, ont été entendues dans plusieurs secteurs de la ville.

Les vitrines soufflées aux alentours. Les vitres de nombreux immeubles et magasins ont volé en éclats à des kilomètres à la ronde. D'épais nuages de fumée orange s'élèvent au-dessus de la capitale et la zone du port est entièrement couverte. Les circonstances et détails sur les déflagrations doivent encore être éclaircis.

Réunion du Conseil supérieur de la Défense. Le président libanais, Michel Aoun, a convoqué mardi soir une "réunion urgente" du Conseil supérieur de la Défense, après les violentes exposions qui ont secoué le port de Beyrouth, ont annoncé ses services.

Un jour de deuil national mercredi. Le Premier ministre Hassan Diab a décrété une journée de deuil national mercredi "pour les victimes de l'explosion du port de Beyrouth".

Vous êtes à nouveau en ligne