Liban : un singe fugueur escorté par l'ONU

FRANCE 2

Un singe libanais a fugué du Liban vers Israël, il a dû être escorté par les Nations unies pour retrouver sa maîtresse.

Les aventures de Tachtouch ont été suivies par le Liban et Israël. Le singe s'est enfui de chez sa propriétaire,une religieuse française qui vit au sud du Liban. Il se joue ensuite du dispositif de sécurité qui sépare les deux pays toujours officiellement en guerre. Sa cavale tient alors les habitants en haleine des deux côtés de la frontière. L'animal est aperçu côté israélien défiant un chien dans une grange, sur les grilles d'une école, ou sur le balcon d'une maison. Il faudra finalement l'intervention d'une association israélienne de protection des animaux pour mettre fin au périple du primate.

10 jours d'aventure et 30 kilomètres parcourus

Comment reconduire chez lui un animal qui réside en territoire ennemi ? C'est l'ONU, rien de moins, qui s'est chargée de cette mission délicate. Le singe a donc traversé un poste de frontière emprunté seulement par une poignée de diplomates. Sa propriétaire l'a finalement retrouvé, après 10 jours d'aventure et 30 kilomètres parcourus. Le singe est donc devenu le symbole d'un possible dialogue entre deux pays qui ne se parlent plus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne