Liban : un pays à bout de souffle

France 3

Le coronavirus a fait plonger un peu plus le Liban dans la pire crise économique de son Histoire. Le pays célèbre cette année le centenaire de sa création mais l'heure n'est pas forcément à la joie. Les Libanais sont confrontés à une inflation record, des pénuries d'électricité ou encore de fortes pressions du FMI qui réclame des réformes en profondeur.

Le liban est un pays à l'abandon qui plonge chaque jour un peu plus dans l'extrême pauvreté. La situation s'est aggravée avec la Covid-19. "En 1975, on a vécu la guerre civile pendant 15 ans mais la situation économique n'était pas aussi catastrophique qu'aujourd'hui. La région avait de l'argent et de l'influence. Maintenant, c'est misérable partout", se désole un habitant. Avec un taux de chômage à 35%, beaucoup essayent de survivre comme ils peuvent.

Une potentielle aide du FMI soumise à certaines conditions

Coupure d'électricité, prix des aliments de base qui flambent et une monnaie qui ne vaut plus rien face au dollar : les conséquences de la crise sont nombreuses. "Si ça continue comme ça on va à la catastrophe. C'est la destruction totale là", lance un commerçant. Le Liban espère toujours une aide du FMI qui s'est penché sur le dossier. L'organisation exige des réformes en profondeur sur lesquelles la classe politique, divisée, ne parvient pas à se mettre d'accord.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne