Liban : Saad Hariri renonce à sa démission

FRANCE 2

Saad Hariri est revenu sur sa démission du poste de Premier ministre du Liban. Sur place, Franck Genauzeau analyse la nouvelle situation de l'homme politique.

De retour au Liban après plusieurs jours passés en Arabie Saoudite puis en France, le Premier ministre libanais, Saad Hariri est revenu sur sa décision de quitter le pouvoir prise au début du mois de novembre. À Beyrouth (Liban), Franck Genauzeau revient sur ce choix. "Cette décision arrange tout le monde, analyse-t-il. Dans un premier temps, cela arrange le président libanais qui n'aura pas à choisir de nouveau Premier ministre dans l'urgence."

Le soutien de la communauté internationale

Cela arrange également Saad Hariri lui-même. Le journaliste précise qu'"il a obtenu ce qu'il cherchait en présentant sa démission : le soutien international, de la France, notamment, mais aussi des États-Unis, des pays de la Ligue arabe et d'une partie de l'opinion publique libanaise. Cela ne signifie pas qu'il ne finira pas par démissionner, mais cela lui confère plus de poids dans le bras de fer qui l'oppose au Hezbollah. Il pourra tenter d'imposer ses conditions dans les négociations qui commenceront à Beyrouth, au Liban, dans les semaines qui viennent", conclut Franck Genauzeau. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne