Liban : quatrième jour de manifestations

France 3

Au Liban, d'impressionnantes manifestations continuent à travers tout le pays, actuellement en pleine crise économique. La colère a été déclenchée par l'annonce jeudi 17 octobre d'une nouvelle taxe.

Dimanche 20 octobre dans la soirée, ils étaient encore des dizaines de milliers à manifester sur la place centrale de Beyrouth. Plus tôt dans la journée, les drapeaux libanais avaient envahi le centre-ville de la capitale. Pour le quatrième jour consécutif, les Libanais manifestent contre leur classe politique. Ils demandent le départ de leurs dirigeants, qu'ils accusent de corruption.

Un quart de la population vit sous le seuil de pauvreté

Manifestants et forces de l'ordre se font face. Le siège du gouvernement est interdit d'accès. Ce mouvement de contestation fait suite à l'annonce d'une nouvelle taxe sur les appels effectués via l'application Whatsapp. Une décision annulée, mais une taxe de trop pour les habitants de ce petit pays qui traverse une sévère crise économique. Plus du quart de la population vit sous le seuil de pauvreté.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne