Liban : les enjeux de la visite de Saad Hariri à Paris

FRANCE 2

En direct de l'Élysée, Valérie Astruc évoque la visite de Saad Hariri, premier ministre démissionnaire du Liban.

Saad Hariri est arrivé à Paris dans la matinée du 18 novembre. Le premier ministre démissionnaire du Liban est accueilli à l'Élysée par Emmanuel Macron afin d'évoquer la crise politique traversée par son pays. Le 4 novembre dernier, Saad Hariri a annoncé sa démission depuis Riyad (Arabie Saoudite) , accusant l'Iran d'avoir la mainmise sur son pays.

Sortir de la crise

En direct depuis l'Élysée, Valérie Astruc évoque cette visite. "Cela vise à orchestrer une sortie de crise au Liban, pris dans un conflit régional entre l'Iran et l'Arabie Saoudite. Riyad est soupçonnée d'avoir poussé Saad Hariri à la démission et de l'avoir retenu en captivité, cette étape en France vise donc a organiser son retour au Liban tout en sauvant la face de l'Arabie Saoudite. Ce retour ne résoudra pas tous les conflits, l'Arabie Saoudite accuse d'ores et déjà la France d'ingérence dans le dossier libanais", explique-t-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne