Liban : le film Wonder Woman censuré

FRANCEINFO

À cause de la nationalité de l'actrice Gal Gadot, israélienne, une association libanaise visant à boycotter les produits israéliens est parvenue a faire censurer le film Wonder Woman.

Le ministère de l'Intérieur a pris cette décision sous la pression des militants du BDS, une association qui boycotte les produits israéliens. C'est l'actrice israélienne Gal Gadot, qui a attiré les foudres de militants. "Un film dans lequel l'actrice principale est non seulement israélienne, mais qui a servi deux ans dans l'armée de l'occupation est un affront à la dignité du Liban", explique Rania Masri.

"Pourquoi maintenant ?"

Censurer ce film, une décision que ne comprennent pas les distributeurs. "Je me pose quelques questions. D'abord, pourquoi maintenant? L'actrice a déjà joué dans 8 ou 9 films, je crois, des films qui sont portant sortis au Liban alors pourquoi l'interdire aujourd'hui ?", explique Isaac Fahed, distributeur de films. La censure n'empêchera pas les fans de Gal Gadot de regarder le film sur internet ou sur DVD.

Vous êtes à nouveau en ligne