VIDEO. Beyrouth : une bombe au cœur de la ville

Le 4 août 2020 à Beyrouth, 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium explosaient dans un hangar, faisant plus de 200 morts et détruisant des milliers de logements. Comment une telle bombe à retardement a-t-elle pu se constituer au cœur de la capitale libanaise ? "Envoyé spécial" a recueilli des témoignages et documents exclusifs.

Le 4 août 2020, une explosion d’une violence inouïe a ravagé Beyrouth. Plus de 200 morts, des milliers de logements détruits. A l’origine, de cette catastrophe, 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium qui étaient entreposées dans un hangar. Comment une telle bombe à retardement a-t-elle pu se constituer en plein cœur de la capitale libanaise malgré les nombreuses alertes ?

Des documents exclusifs au Liban, en Russie et à Chypre

"Envoyé spécial" a retracé l’odyssée de ces tonnes d’explosifs, acheminés sur un navire-poubelle, et abandonnés pendant des années au port de Beyrouth. Nos équipes ont recueilli des témoignages et documents exclusifs au Liban, en Russie et à Chypre.

Un reportage de Pierre Monégier et Tristan Waleckx diffusé dans "Envoyé spécial" le 12 novembre 2020. 

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS Android), rubrique "Magazines".

Vous êtes à nouveau en ligne