Liban : un nouvel incendie ravage le port de Beyrouth

Les Libanais ont à nouveau vu s'élever une fumée noire jeudi 10 septembre. Un gigantesque incendie s'est déclenché encore dans le port où une partie de l'aide humanitaire est stockée.

Dans le port de Beyrouth, les pompiers luttaient encore jeudi 10 septembre au soir pour éteindre le gigantesque incendie qui s'est déclaré dans la journée, à l'endroit même de l'explosion il y a un mois. Ils veulent éviter que les flammes atteignent d'autres bâtiments. C'est un entrepôt dans lequel la Croix-Rouge stocke du matériel humanitaire qui brûle. Le sinistre s'est déclaré en milieu de journée. Une épaisse fumée noire s'est élevée dans le ciel, rappelant la catastrophe du mois dernier. L'énorme explosion causée par du nitrate d'ammonium avait provoqué une tragédie, faisant plus de 190 morts et plus de 6 500 blessés.

"Nous avons eu peur"

Un scénario que les habitants ont cru revivre. "Nous avons eu peur. On a tous pensé à cette explosion qui a détruit Beyrouth. On a vécu le même genre de scènes. Les gens étaient paniqués". Le président libanais a convoqué en urgence un conseil de défense. L'origine de l'incendie n'est pas encore connue mais dans un tweet, Michel Aoun a évoqué trois hypothèses : un sabotage, une erreur technique ou une négligence.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne