VIDEO. AU Liban, l'opération conjointe des armées libanaise et française pour déblayer le port de Beyrouth

Journaliste : Christian Chesnot - Images : Fabien Gosset - Montage : Cyril Balta - Musique : Cyril Balta et Thomas Sellin

L'armée libanaise et l'armée française unissent leurs forces pour déblayer au plus vite le port de Beyrouth, afin de dégager les espaces pour que l’activité maritime du port puisse reprendre.

Le déblaiement du port de Beyrouth est ininterrompu depuis les explosions survenues le mardi 4 août 2020. Il s'agit d'une opération conjointe entre l’armée libanaise et l’armée française baptisée "Amitié". L'objectif est de reprendre au plus vite l'activité maritime du port.

"Le port de Beyrouth est très important dans la région, il sert vraiment de hub pour toute la sous-région, explique le commandant Antoine de la Bardonnie. 60% des marchandises qui arrivent ici repartent. Donc il y a vraiment un enjeu de stockage."

Il faut trier les déchets en trois catégories : le fer, les gravats et le tout-venant. Quelque 150 véhicules et 400 hommes de l'armée française sont à pied d’œuvre et 10 000 tonnes de déchets ont déjà été évacuées, soit l'équivalent de la Tour Eiffel. Il y a encore des semaines, voire des mois de déblaiement.

Vous êtes à nouveau en ligne