Explosion à Beyrouth : la thèse d’une attaque extérieure

FRANCEINFO

Le président libanais Michel Aoun envisage plusieurs théories concernant l’explosion qui a frappé Beyrouth mardi 4 août. Parmi elles, celle d’une attaque venue de l’extérieur est sérieusement considérée.

Les investigations se poursuivent au Liban pour tenter de comprendre les raisons de l’explosion qui a eu lieu à Beyrouth mardi 4 août. "Le président libanais a évoqué la possibilité d’une intervention extérieure. Par exemple, un missile ou une bombe alors que jusqu’ici, les autorités parlaient d’un incendie sur un entrepôt de feux d’artifices. Le président libanais a même demandé à Emmanuel Macron de lui fournir les images satellites de la scène de l’explosion pour vérifier s’il s’agissait d’une agression extérieure ou d’une négligence", rapporte la journaliste Diane Schlienger, en duplex depuis Beyrouth.

Une enquête ouverte

"Une enquête est en cours. 20 personnes seraient déjà visées par cette enquête. Le président a répété vendredi soir aux Libanais qu’il promettait la justice pour les victimes", rappelle Diane Schlienger. Michel Aoun a en revanche rejeté une aide internationale, il craint que cela puisse l’empêcher de découvrir les réelles informations au sujet de cette explosion.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne