Beyrouth : survivre au quotidien après l’explosion

France 3

Beyrouth (Liban) peine à se relever trois jours après la terrible explosion qui a dévasté le port et une partie de la ville. Les habitants sont privés d’eau potable et d’électricité. À la colère des Libanais s’ajoute la crainte d’une gigantesque pénurie.

Le port est totalement détruit. Les silos à blé sont hors d’usage. Comment s’approvisionner ? Au Liban, plus des deux tiers de la nourriture sont importées. Tout passait par Beyrouth. Dans cette boulangerie, on commence à s’inquiéter. La farine risque de manquer très vite. "On a appelé tous nos fournisseurs et ils disent qu’ils n’ont plus de farine. On peut encore tenir quelques jours mais après…", s'inquiète Oussama Youssef, boulanger.

154 morts et 5 000 blessés

Le bilan continue de s’alourdir à Beyrouth, avec 154 morts et 5 000 blessés. Notre envoyé spécial à Beyrouth était en direct pour le 19/20 pour faire le point sur la situation : "Les opérations de recherches aujourd’hui ont franchi une vitesse supérieure avec les équipes françaises, libanaises, allemandes et russes notamment. C’est une course contre la montre. Il y a peu de chances de retrouver c’est vrai, mais c’est encore possible", a-t-il précisé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne