Beyrouth : le gouvernement libanais démissionne

France 2

La rue aura finalement eu raison du gouvernement au Liban. Le Premier ministre a annoncé la démission de son gouvernement lundi 10 août, six jours après la catastrophe.

Le Premier ministre libanais a annoncé la démission de son gouvernement lundi 10 août, sous pression après de nombreuses manifestations. "On est ici place des martyrs à Beyrouth, lieu des manifestations. On ne peut pas dire que l'atmosphère soit vraiment apaisée. On a assisté à des échauffourées entre les forces de l'ordre et les manifestants", explique le journaliste Benjamin Delombre, présent à Beyrouth.

Les manifestations se poursuivent 

Les jets de gaz lacrymogènes ont répondu aux feux d'artifice. "Les Libanais estiment que leur colère est trop forte pour qu'ils se satisfassent de la démission d'un gouvernement. Les griefs sont trop importants. Il y a les potentielles négligences qui ont mené à la catastrophe mais aussi la corruption dans le système politique. La crise économique gangrène chaque jour un peu plus la vie du pays", précise le journaliste. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne