Dans son livre, Tigrane Yegovian alerte sur le sort réservé à toutes les minorités d'Orient

FRANCEINFO

Le quotidien des minorités du Moyen-Orient est rythmé par des persécutions. Le livre "Minorités d'Orient" les met en lumière. Son auteur Tigrane Yegavian est sur le plateau du 23h de franceinfo mercredi 18 décembre.

Le sort des chrétiens d'Orient n'intéresse "pas assez" les dirigeants occidentaux. "Souvent, ce sujet est vu sous un angle victimaire. Au XIXe siècle, c'étaient des relais d'influence", explique Tigrane Yegovian.

Dans son livre, Minorités d'Orient, l'essayiste défend "leur rôle de médiateur, notamment au Liban entre chiites et sunnites, en Irak aussi au Kurdistan".

Des minorités utilisées puis dénigrées

Il y a de moins en moins de chrétiens d'Orient. "Ce n'est pas forcément inexorable. En Égypte, il y a près de huit millions de chrétiens. Le Liban est constitué d'un bon tiers de chrétiens", note-t-il.

Tigrane Yegavian dénonce dans son essai l'utilisation des minorités par les pays occidentaux avant de les abandonner, comme avec les Kurdes en Turquie. "La diplomatie française n'a pas de vraie vision pour ces minorités. On est dans une logique de court terme", commente le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne